Tengen Toppa Gurren Lagann - 'Libera me' from Hell

Publié le par Gen'Seirin' Kokoro



Exceptionellement, ce n'est pas un clip que je vous offre, ni un générique, mais simplement une musique tirée de l'OST de la série Tengen Toppa Gurren Lagann : j'ai nommé 'Libera me' from Hell. N'oublions pas les apostrophes qui nous signalent au passage que "Libera me" est une expression latine (Libera me, domine, de morte aeterna : "Libère-moi, seigneur, de la mort éternelle"), qui signifie littéralement "libère-moi" (d'où "libère-moi des enfers") mais qui fait aussi référence à une prière catholique traditionelle, le titre prendrait alors le sens de "une prière depuis les enfers", ce qui nous donne une signification d'autant plus superbe si l'on réfléchit au sens religieux de l'expression (ce qui ne veut pas dire que je suis un fervant catholique, loin de là).

Iwasaki Tarou signe ici une des meilleures musiques de la bande originale de la série, et nous livre un mélange peu anodin entre le chant d'opéra et le rap. L'idée est plutôt saugrenue, et pourtant le résultat est absolument excellent : 'Libera me' from Hell est une musique jouissive, évocatrice, et reste une superbe composition même hors du contexte de la série, pour peu de ne pas se limiter à un genre de musique plutôt qu'un autre. Une chose est sûre, à chaque fois que j'écoute cette musique l'émotion reste la même, il en ressort une étrange combativité mêlée de tristesse. La première image qui m'est venue à l'esprit en écoutant la musique est une mer de flammes déchirantes dans laquelle j'aperçois une main tendue vers moi qui me hurle de la libérer des profondeurs infernales (vous remarquerez que j'imagine toujours des choses très précises...). Le titre colle donc étonnamment bien avec la musique.

'Libera me' from Hell réussit l'exploit de mélanger Opéra et Rap dans une composition superbe, et prouve par la même occasion que deux style de musiques opposés et contestés peuvent s'entendre sans problèmes. Puis la musique monte en crescendo jusqu'à la troisième minute où l'opéra se mélange au rap, c'est généralement à ce moment que mon corps est parcouru de frissons tant elle en devient superbe. Et lorsque la voix s'envole pour terminer le couplet, là on frôle carrément l'orgasme musical. J'aimerais dire aux bêtes de traie qui ont cru utile de faire une version de la musique sans opéra qu'ils l'ont rendu par la même occasion complètement bancale, puisque les passage rap et opéra se complètent sans problème, et c'est d'ailleurs ce qui donne tant de beauté à cette musique.

Un pur régal donc, et je ne peux que vous encourager à écouter le reste de la bande originale de la série, qui contient plusieurs compositions superbes qui valent le coup d'oreille, si je puis dire :)

FIGHT THE POWER !

Publié dans Médiathèque

Commenter cet article

Whimsi 24/06/2008 17:44

Oh!! Merci beaucoup!!!Grâce à toi j'ai enfin compris...Enfaite elle dit le Domine d'une manière que quand tu ne fais pas gaff tu comprend rien DOmiNE elle dit le "mi" très vite et le prononce faiblement!!encore merci ;)

Gen'Seirin' Kokoro 19/06/2008 05:17

Voilà pour les lyrics :(la partie opéra est chantée en latin et restranscrit en gros les paroles de la dite prière "Libera me de morte aeternam")[Partie bleue = opera, reste = rap)
Requiem aeternam. Dona eis, Domin
Do the impossible see the invisible raw! raw! fight the power!
touch the untoucheable break the unbreakable raw! raw! fight the power!
Power to the peeps, power for the dream still missing piece scattering, so incomplete we be the most incredible soldier from underground see how easy, they all fall down digging to the core to see the light Let’s get out of here babe, that’s the way to survive, ya top of the head, I’m on the set do the impossible, don’t you wanna bet? cuz, a lot of things changed, we be waiting in vain if you wanna get by, no pain no gain wow! fakers wanna test me again sorry, my rhyme’s gonna snatch your brain, yo I’m still starving for the straight up shit we gonna make it happen with the crazy rap skill get ready to rumble, now is the time, uh huh if you ain’t know, now you know good luck fellows!
Libera me, Domine, de morte aeterna, in die illa tremenda. in die illa Quando coeli movendi sunt terra, Dum veneris judicare saeculum per ignem. Tremens factus sum ego et timeo, dum discussio venerit atque ventura ira.
2nd verse dedicates to the real peeps what we got to say is so real thing cuz, revolution ain’t never gonna televise kicking the mad flow, microphone phenotype open your third eye, seeing through the overground I’m about to hit you with the scream from the underground whole city is covered with the cyber flavor “G” is in your area, one of the toughtest enigma
Dies illa, dies irae, calamitatis et miseriae
dies illa dies magna Do the impossible see the invisible raw! raw! fight the power! touch the untoucheable break the unbreakable raw! raw! fight the power! et amara valde. et amara valde what you gonna do is what you wanna do just break the rule, then you see the truth this is the theme of “G” coming through baby! raw! raw! fight the power!
FIGHT THE POWER
Requiem aeternam, dona eis Domine Do the impossible see the invisible raw! raw! fight the power! touch the untoucheable break the unbreakable raw! raw! fight the power! what you gonna do is what you wanna do just break the rule, then you see the truth this is the theme of “G” coming through baby! raw! raw! fight the power!
Requiem aeternam, dona eis Requiem Do the impossible see the invisible raw! raw! fight the power! touch the untoucheable break the unbreakable raw! raw! fight the power! what you gonna do is what you wanna do just break the rule, then you see the truth this is the theme of “G” coming through baby! raw! raw! fight the power!
et lux perpetua luceat eis what you gonna do is what you wanna do just break the rule, then you see the truth this is the theme of “G” coming through baby! raw! raw! fight the power!
Libera me, Domine Do the impossible see the invisible raw! raw! fight the power!
raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! Libera me, Domine raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power! raw! raw! fight the power!

Whimsi 19/06/2008 01:52

Cela fait exactement deux mois que je ne cesse d'écouter cette musique.Et quand arrive la fin (je ne donnerai pas de minute puisque ma version a l'air plus longue) je te rejoins...c'est presque un orgasme!! ^^Tout simplement magnifique (j'en ai même rechercher les paroles, mais je n'arrive toujours pas à comprendre ce que la chanteuse dit quand elle hausse le ton à la fin là..:s)

Gen'Seirin' Kokoro 31/01/2008 14:30

A l'inverse des reproches, les compliments sont plus faciles à recevoir qu'à donner, merci de m'avoir adressé les tiens :)J'espère que tu prendras tout autant de plaisir à lire les autres articles de ce petit espace !

Mr.popo 31/01/2008 01:44

Bonjour, c'est grâce à une recherche sur cette magnifique musique que je suis tombé sur tes ressentis et honnêtement bravo, je ne suis pas déçu du voyage. Ton témoignage souligne toute la force de ce thème