avoté

Publié le par Gen'Seirin' Kokoro

Pour la première fois de ma vie, j'ai voté.

J'espère que je n'ai pas mis la France en péril. J'espère que je n'ai pas participé à la chute de mon pays. J'espère que je ne me suis pas laissé berner par les mensonges d'un candidat. J'espère que je n'ai pas soutenu un dictateur. J'espère que mon vote aura de l'importance pour la France, mais au fond de moi je sais très bien que je ne suis qu'un vote parmi des millions. Que je vote ou non, ce n'est pas ça qui retournera le premier tour. Mais après tout, si tous les français pensaient de la sorte, l'avenir du pays aurait du souci à se faire, alors je la ferme et je fais comme tout le monde. Je vote, parce que c'est le droit légitime de tout citoyen français. Je sais aussi que j'ai voté "utile", en sachant que les candidats que j'aurais voulu soutenir ne représentent qu'un petit pourcentage des statistiques. Alors, en espérant que quelque chose change, j'ai voté pour celui qui avait le plus de probabilité de devenir président, mais qui correspond aussi un maximum à ce que j'attends d'un Président de la République. Un vote "utile" et "médité" dirait-on... J'ai voté selon mes désirs, poussé par cette surmédiatisation des grands candidats des élections. Et au fond de moi, j'espère secrètement que mon vote aura de l'importance pour l'avenir de mon pays, et qu'il changera les choses du tout au tout. Les pays étrangers s'intéressent à nos élections et pensent que la France est à un grand tournant de son histoire, quelque soit le candidat gagnant. Je sais que je suis un doux rêveur, mais je l'assume et je fais mon devoir. La France m'héberge depuis dix-neuf ans, et je vis selon ses règles, avec ses avantages et ses inconvénients, alors je lui rend simplement la pareille. Je sais que je ne suis pas à plaindre. Une manière comme une autre de rendre hommage à mon pays sans croire vraiment en ce que je fais. Je préfère pourtant voter pour un candidat plutôt que de déposer bulletin blanc. Parce que le manque d'opinion n'a jamais fait changer les choses, et que ce n'est pas en "oubliant" de voter que les choses deviendront meilleures ou pires. Je veux simplement être acteur de ce changement que j'observe depuis des années sans jamais pouvoir y participer. J'ai déposé une petite enveloppe bleue dans l'urne. J'ai voté.

Tout ce que j'espère, c'est que je ne viens pas d'apposer le mot "fin" sur la dernière page du Grand Livre de la République.

Publié dans Autres

Commenter cet article

masterlink88 04/02/2008 01:21

Je ne suis pas là pour faire de la politique mais on ne peut que constater que les choses vont en régressant : main-mise du pouvoir sur les médias, persécution des sans-papiers et des SDF, le nouveau dispositif des franchises médicales, la signature de contrats avec des dictatures, etc... La liste est encore longue.Et il est au pouvoir depuis seulement une année...

Gen'Seirin' Kokoro 22/04/2007 16:32

Y'a intérêt, sinon on est bon pour la révolution... Bon, y'a peut-être moins de risques que lors des précédentes présidentielles mais quand je regarde les candidats pour ce mandat ça fait vraiment peur...

Clivin' 22/04/2007 14:56

moi ossi pour la premiere fois.. la france restera un grand pays.