Gakuen Utopia Manabi Straight! - Premier coup d'oeil

Publié le par Gen'Seirin' Kokoro

La première chose qui frappe, et c’est ce qui m’a poussé à me procurer les cinq premiers épisodes, c’est évidemment le charadesign hallucinant de la série : c’est du pur chibi, c’est ultra-kawaï, c’est à trois cent pour cent moe, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est loin d’être le seul atout de la série…

 

 

 



 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au premier abord, on pourrait croire qu’on a encore affaire à une série relativement moyenne qui se sert d’un charadesign original pour se faire remarquer. Mais les faits sont là : Gakuen Utopia Manabi Straight! n’a absolument rien d’une série de moyen niveau : l’animation est impeccable, les couleurs chaudes et travaillées, les traits maîtrisés et les personnages cohérents et attachants. Même la réalisation musicale est de haut niveau : c’est assez rare de voir des compositions orchestrales dans une série de ce type. Mais qu’est-ce que je dis moi ? Il n’existe aucune série de ce type, Gakuen Utopia Manabi Straight! se détache définitivement de toutes les autres séries ! Massugu Goooooooooo !!!!!!!!




 
 
 
 




Gakuen Utopia Manabi Straight!, c’est avant tout une comédie. Manabi est un personnage plein d’énergie, qui débarque dans une école de filles et va décidément tout chambouler. Les situations drôles s’entassent, et le charadesign y est aussi pour quelque chose ! Entre la furieuse Manabi qui laisse déborder son trop plein d’énergie, Mikan la grande timide (qui ressemble comme deux gouttes d’eau  à un poring), Mei, personnage beaucoup plus complexe, et toute une planche de personnages aux caractère bien établis et différents qui laissent présager bien des développements du scénario (j’aime aussi l’ex-présidente du conseil des élèves, qui se marre allègrement en se tapant sur la cuisse) ! La série joue à merveille avec le charadesign moe de ses personnages, leur caractère bien trempé et les bides les plus remarquables à une allure hallucinante !




 
 
 
 

 

 

 

 

Une comédie, mais pas uniquement. Le scénario en lui-même n’a absolument rien de drôle, et est représentatif d’un sérieux problème de la société actuelle : en 2035, le taux de natalité a baissé de manière grave, et l’école n’est plus ce qu’elle était. Les jeunes cherchent à trouver du travail le plus tôt possible au lieu de perdre un temps précieux avec des études trop longues. Les écoles ferment leurs portes une à une, et l’éducation elle-même est mise en péril. L’académie Shiritsu Seiou est une prestigieuse école pour filles, dont le nombre d’adhérents baisse sans cesse. Les élèves qui restent ont perdu le goût de l’école, et même celui de l’amitié et des relations entre leurs camarades. La plupart d’entre eux ne viennent en cours que pour faire passer le temps, parce qu’ils ne savent pas quoi faire de leurs journées. Ils ont simplement perdu le goût de l’école et l’envie d’apprendre. Même le conseil des élèves est devenu désertique, et plus personne ne le rejoint.

La petite Mikan y est tombé par hasard, et cherche désespérément un nouveau président, mais cela semblait cause perdue… jusqu’au jour où Manabi pointa le bout de son nez ! Cette fille qui crie haut et fort « Massugu go !!!!!! » (« Foncer droit devant ! ») ramènera un peu de vie dans l’école de Seiou, réapprenant à ses camarades des valeurs comme l’amitié ou la persévérance.

 

L’histoire de Mei m’a particulièrement touché, c’est à l’épisode quatre qu’on en apprend un peu plus sur elle, elle s’est refermée après une mauvaise expérience en tant que déléguée dans une école qui se foutait royalement de l’éducation de ses élèves, qui sombraient dans la moquerie et le mépris de tout. Depuis, Mei perdit le sens de la communication, incapable d’accorder encore une fois sa confiance en des personnes quoi la réduiraient ensuite en miettes, préférant se cacher derrière une personnalité pas très franche avec elle-même. Mei se met parfois à hurler après celles qui lui montrent des signes d’amitié de peur d’être trompée à nouveau. C'est une personnalité rarement abordée dans l'animation japonaise, mais un problème relationnel de plus en plus courant à notre époque.

 

Ce qui m’a attiré dans Gakuen Utopia Manabi Straight!, c’est que la série aborde facilement et avec humour des problèmes récurrents dans la vie d’un étudiant : problèmes relationnels réels, timidités, besoin de parler aux autres, différence entre camaraderie et amitié, ces cinq premiers épisodes contiennent dores et déjà énormément de choses et parlent de beaucoup de problèmes derrière cet humour et ce moe à outrance. C’est aussi pour ça qu’on peut dire que Gakuen Utopia Manabi Straight! est une série différente, qui cache plein de petites leçons pour mieux vivre derrière son côté comique décidément très doux ! On se trouve aussi parfois face à des scènes délibérément plus sérieuse, et mises en scène de manière impeccable (j’ai été vraiment impressionné par la scène où Manabi marche pour rejoindre l’estrade dans le premier épisode, même au niveau du son c’était parfait, les grincements des souliers sur le plancher lui donnaient un effet superbe !). L’opening est d’ailleurs dans le même esprit : un générique peu commun, une musique assez calme et des plans très bien montés, aux couleurs plutôt sombres, avec nos filles qui répandent des tags de couleur un peu partout pour faire disparaître la grisaille !




 
 
 




Gakuen Utopia Manabi Straight! m’intéresse décidément beaucoup, ces cinq épisodes m’ont complètement comblé et j’espère que la suite de la série me réservera d’autres surprises ! Sans doute l’une des plus intéressantes séries du moment, bien loin des classiques du genre !

 




Voilà une petite floppée de screens supplémentaires, juste pour le plaisir :)


Publié dans Japanimation

Commenter cet article

Ovami 23/11/2007 02:55

Du très grand moemoemoe du studio UfotableImpeccable techniquement,émouvant et KAWAIII!Hallucinant que ce bijou ne soit pas licensié en france.

Inuki 28/05/2007 19:02

Que dire de plus ? Les filles sont vraiment mignonnes et attendrissantes. L'aspect comédie donne droit à des moments très drôles et on a aussi à des passages émouvants. Une série très agréable à suivre donc.

Plue 20/05/2007 20:00

Enfin des gens fans de Manabi o/

Gen'Seirin' Kokoro 12/04/2007 20:22

Meuh non faut toujours s'attarder sur l'avis des autres, ça permet de comparer les points de vue et de pas s'enfermer dans notre propre vision des choses !

En clair je serai ravi de savoir ce que t'en penses :)

Shanya 12/04/2007 19:23

Je l'ai dll, mais pas encore regardé, je te dirais ce que j'en pense ^^ (même si tu t'en fous surement XD)